Veille scientifique

Veille scientifique

Similitudes entre obésité infantile et obésité des animaux de compagnie (pets) : le modèle « Addiction »

Ce que l’on sait : On connait la forte prévalence de l’obésité infantile dans le monde occidental et la difficulté de la prise en charge familiale

Ce que l’on apprend : L’obésité chez les animaux de compagnie a également énormément progressé dans les pays dits développés (chiens : 30 à 60 % de surpoids ; chats : 11 à 45.5%). Le comportement addictif à la nourriture serait similaire chez les couples enfants- parents, et pets-pets parents

Ce que cela change : L’idée est de développer des modèles « Addictologie » dans la prise en charge des obésités infantiles (comme dans les modèles Pets).

Ce qui manque : Le rapport des deux types d’obésité avec le niveau social.

Référence : Similarities between obesity in pets and children: the addiction model. Robert A. Pretlow and Ronald J. Corbee. British Journal of Nutrition (2016), 116, 944–949

Georges Picherot - CHU Nantes - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Symptômes de troubles alimentaires dans la population masculine de 40 à 75 ans

Ce que l’on sait : Les études concernant les troubles alimentaires se focalisent beaucoup sur les jeunes femmes, mais ceux des hommes plus âgés sont moins connus.

Ce que l’on apprend : Environ 7% des 470 hommes interrogés rapportent au moins un des quatre symptômes de trouble alimentaire évalués.

Ce que cela change : Cela suggère que les troubles alimentaires chez les hommes de cette tranche d’âge sont sous-diagnostiqués et devraient faire l’objet d’études plus nombreuses.

Référence : Mangweth-Matzek B, Kummer KK, Pope HG. Eating disorder symptoms in middle-aged and older men. Int J Eat Disord. 2016 Oct;49(10):953-957.

Lien : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27173753

Guénolé Huon de Penanster -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le « Tube vomiting » : une technique de purge émergente utilisée par les patientes anorexiques décrite au Japon

Ce que l’on sait : Les patients anorexiques « binge/purging » type (ANBP), peuvent utiliser des techniques purgatives post-prandiales variées ne se limitant pas aux vomissements auto-provoqués

Ce que l’on apprend : Le « tubevomiting » qui consiste à  vidanger l’estomac  avec un tuyau d’arrosage est une technique de purge très efficace, peu douloureuse, entraînant des pertes de poids massives

Ce que ça change : Le « tube vomiting » n’entrainant pas les stigmates classiquement associés aux vomissements est une nouvelle technique méconnue, sous-diagnostiquée et devant être recherchée par le clinicien

Référence : Takeshi Horie, Saki Harashima, Ryo Yoneda, Maiko Hiraide, Shuji Inada, Makoto Otani and Kazuhiro Yoshiuch. A series of patients with purging type anorexia nervosa who do “tube vomiting”. BioPsychoSocial Medicine. 2016;10:32

Corinne Blanchet-Collet - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

L'annuaire national des centres de soins est disponible!

L'annuaire 2015 recense, par région, l'ensemble des structures de soins déclarant prendre en charge les TCA.

Pour chaque centre, sont indiqués les coordonnées de la structure et le nom du ou des correspondants TCA.

Son édition marque une grande avancée dans la connaissance des ressources de soins existantes. Elle est aussi le premier soubassement indispensable à l'établissement d'une cartographie nationale très précise des centres de soins spécialisés dans la prise en charge des TCA, qualifiant leur proposition de soins, projet élaboré en partenariat avec le Ministère de la Santé, direction générale de l'organisation des soins (DGOS), qui devrait voir le jour en 2017.

Consulter l'annuaire en pdf

Veille scientifique TCA dans la presse internationale

Anorexie Boulimie Info écoute

Qu'est-ce qu'un TCA?

Autodiagnostic

Espace presse